Road Trip Espagne (04/2013)

Classé dans : 2013, CR's Road Trip | 0

la decision a été prise l’été dernier lors d’une reunion BDL, on fera l’espagne en avril !

Nous voici arrivés à la date fatidique, Vendredi 19/04/13, c’est le départ !
Je suis balles neuves, enfin 2 peres corsa à peine entamés, ça devrait le faire !

1, vendredi 19

pas énormement de participants pour cette édition « tourisme » du BDL, 2 motos et 2 couples !
C’est donc yoda, alice, boulet et sandrine qui partent en hispaniiiiiiiiie !!!

20h45 nous sommes prets !!!

comme y’a un peu de route et qu’on part pas longtemps, nous allons prendre le ferry ,
tout le monde s’est arrangé pour finir assez tôt et on se retrouve à 21h30 à la gare maritime,
depart 23h de st nazaire et arrivée en espagne à 15h, à gijon (faut dire rirone),

on embarque les motos et on va dans la chambre,
nous avons pris un ensemble couchettes pour dormir tranquille !

340€ le tout, c’est vraiment pas la peine de payer essence et péage pour descendre !

on est en route, enfin mer pour 16h alors ,,,,,,,,,,,,,, apérooooooooooooooooooo !!!!

la bouffe est correcte au self, on traine un peu sur le pont, la mer est bonne.
Une bonne binouse au large plus tard, il est l’heure de dormir !

2, samedi

Reveil 10h30, on cherche le p’tit dej mais le self sert deja le dejeuner !
On trouve des viennoiseries au bar et on prend tout ! Yes !
Les gens autour tourne à la biere, au vin rouge, la vache ils envoient du lourd les gnols !

finalement il est 2 h plus tard, donc 12h30
nos telephones sont partis à l’envers cette nuit !

Il ne nous reste pas beaucoup de temps finalement
on prend l’air sur le pont :

on se retrouve débarqué à gijon en moins de 2, frais comme des gardons !

pour cette apres midi, nous allons vers l’ouest car demain on fera la vallée de navia,
on veut longer la cote et trouver la petite route qui tournicote !

une pause sandwich chorizo et on repart !

on a du mal à trouver notre petite route !

on tourne en rond mais une bande de motards viendra nous aider !

alice a fait espagnol à l’ecole, sandrine est en formation avec deja 20h au compteur
on devrait s’en sortir !
Et bien non !
Je montre sur la carte, tournicota, tournicoto (oui tout fini en a ou en o)
finalement ils comprennent, ah curva ! Ouiiiiiiiiii ! Curva !
Et on est enfin sur la bonne route, tres sympa

 

on tourne souvent pour prendre des impasses qui mement à des cabos !

ils sont pô mignons les 4 comperes ?

on termine le periple à navia.

les filles nous degotent un hotel à 25€ la chambre !
Comme on va aller manger dans le centre et que c’est un poil loin on doit prendre les motos
c’est donc rappé pour l’apéro ! Negociation rapide avec le filles, on prendra le whisky en digo !!

resto vers 21h, on a la salle pour nous tous seuls !

Ça doit etre la crise !
Menu à 9€ avec entrecote de ouf, genre 350 gr !!!

c’est quand on a presque terminé vers 23h que la salle se remplie !
Nous ne sommes pas encore dans le rythme ! On mange tard ici !
Alice revise un peu avec son super livre dernier cri !

Tu m’étonnes !
Combien coute cette pellicule 12 poses 200 asa ?

Combien pour faire developper ce film 36 poses ?

Retour à l’hotel ou on degustera un, enfin du whisky dans le couloir aménagé salon ! Mais nous avons fait plus calme qu’a cancale, chat echaudé ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, ?

 

03, dimanchebonne nuit de sommeil dans ce petit hotel
heureusement on avait 2 lits parce que un lit de 120 !!! on descend donc la vallée de navia à l’ouest de la navia
beaucoup de barrages dans le coin !on continue la descente, en faisant des detours qui nous menent dans des culs de sac
que des routes à chevres avec un peu de brume en altitude, le pied quoi !
Trop bonna la routa !! pour les trajs il faut parfois faire une petite reco à pied car les vibreurs ne sont pas blancs et rouges

on roule ainsi toute la matinée dans des paysages superbes !

 

 

on termine à grandas de salime ou nous prendrons notre dejeuner !
Une sorte d’omelette patatas excellente, 12€ à 4 avec les boissons !!
pas chero la tarta patatas !

ensuite on continue l’as14 par pola de allende, avec toujours des barrages un peu partout :

as219 ensuite pour aller à tineo ou 4 boissons chaudes feront 4€, on progresse vite en calcul mantal ! On poursuit soto de la barca puis grado pour finir à orviedo ou les filles nous negocient un ibis chépocombien d’etoiles à 45€, le luxe !!!!

resto du dimanche soir au pays de la moto, gp en direct avec une entrecote enorme !!! géniaaaaaaaaaaaalll !!!!!

ils ont bien tenté d’envoyer du foot à un moment, sans succes ,,,,,,,,

super soirée, allez tout le monde au lit !

 

4, lundi

on descend l’as228 vers caranga, petite route sinueuse, avec des anciennes parties qui contournent les tunnels, superbe !

la on peut voir le coach qui s’impatiente ! Bon hé ! Ho ! Boulet ! t’as finis tes photos ?

bon les jeux de mots avec les panneaux on fera pas cette fois, pas la peine

on continue sur l’as229 vers pola de lena avec une petite pause chorizo

pourtant il est trop gras ce chorizo ! Mais le coach tient à le finir !

 

On profite des nombreux « miradors » dans les cols, qui n’ont rien à voir avec les prisons bien sur,

on rencontre divers animaux sur la route, mieux vaut etre prudent :

mais aussi des animaux domestiques, lui le coach lui a donné le reste du chorizo qu’on aurait mis encore 2 repas à terminer, le chien a fait glurpsss ! Le chorizo gobé entier !

les paysages sont toujours aussi sympas

dejeuner à pola de lena, menu 9€
on ne comprend rien alors en entree on prend fabadas, ça sonne bien !

Bah vouiiiii ! C’est une sorte de cassoulet !!
apré cé sour ça va lachos de la caissas !!

puis quand l’entree est terminée et qu’on a plus faim, steaks frits dans l’huile !!

 

un ravitaillement apéro dans une superette, 1 martini rosso pour les filles, et 2 lawson pour les gars (y’avait une offerta je pouva pas refusa), manquais juste les verres, alors sandrine, coppa plastico, coppa plastico ?
Bah je vous jure ça a marché ! Ils nous ont trouvé des gobelets !

On trace ensuite vers ujo, les petites routes sont superbes !

puis cabanaquinta et san isidro, mais ça monte et on se retrouve gelés dans les nuages !

Aie le moral en prend un coup, on a mal aux bouts des doigts, un bon cococola, calocoa, enfin colocoacao, pffffffffffffff un cacolac local plus tard pris dans une station à pueblo de lillo , on peut repartir quoi !
Mais on ecourte et decide de chercher un hotel,
on passe vers bonar et toujours des lagos :

pour finir à cistierna dans un hotel sans eau chaude !!

bon bah apéro, je suis ronchon, mes compagnons de route se moquent,
l’est grognon papa ours !

 

5, mardion remonte vers riano, des lacs encoreon file sur cangas de onis ou on va dejeuner


on a pris des pates avec petite maman, le coach sature et est à la salade, alice remet ça avec fabadas,
ça va encore lacher severe ! Toujours des rencontres avec des animaux :on remonte ensuite vers mirador de la reina avec une pause à Basílica de Santa María la Real de Covadonga

une sorte de truc bizarre, avec des creneaux en beton, enduit à 2 balles, on dirait à moitié un truc disneyland, mais bon coach il dit que c’est une vraie !

Les lacs au bout sont magnifiques :retour par la même route :attends on va faire une toph en bas devant el lago !on est obligé de retourner sur roues jusqu’à soto de cangas pour filer sur panes, la route est geniale !!

on arrive à potes ou on va se prendre l’hotel le plus cher de la semaine, 67€
mais bon on a un appart à ce prix
pas d’apéro on va en ville pour des tapas !

on va dans le truc allumé à gauche, manque de bol ce sera pas tres bon, des trucs que t’entends le mec trimballer ses sacs congelés, du chorizo gras cuit ,, pas top !

on se vengera sur le whisky une fois à l’hotel, nan mais !

6, mercredije resterais bien à lacher des resisdus de fabadas dans ce luxe mais on a de la routa ! on remonte sur la a67 et on bifurque vers puerto de piedras luengas
les paysages sont tres verts et les coupes geologiques interessantes !le coach est capable de t’expliquer que ça a poussé par dessus pour tasser tout en
se compressant vers le bas, comme les arbres une couche par an ,,,,, tu fais oui de la tête comme le petit chien sur la plage arriere même si il dit
portnawak, il est coach ,,,, pas toi ! puis tudunca, puentenansa

on redescend sur el tojo, avec des rencontres :de la neigepause dejeuner à espinilla ou je suis presque sur la reserve
apres manger on veut aller au col mais il y a 20 km !la station est de l’autre coté à reinosa, 10 km
soit on va a la station puis le col et on se retappe les 10km pour rien puisque reinosa c’est notre route ……soit on fait 2×20 + 10 et pas sur que ça passe !je propose donc d’aller au col, revenir en roue libre (j’ai deja fait le matin plus de 10 km et pris 110 km,h avec petite maman) comme ça 20 + 20 sans moteur + 10 c’est bon
les filles sont septiques, le coach pas rassuré

et bien on ne saura jamais , on a été coupé en plein elan par la neige

puis apres reinosa on longe le lac puis on remonte vers sel de la pena, et on boit un coup à vega de pas ,

vers las nieves, une nouvelle aventure de nos amis les betes on termine la journée par des petites routes vers, veguilla
, ramales de la victoria , laredo avec toujours des rencontres !il est temps d’aller au lit, le pere corsa tire la tronche et nous aussi ! Hotel ibis bilbao, négocié pas cher par les filles !! faut dire que ça pue la peinture dans la sdb !
En fait ça sent rien mais bon repas tres moyen au resto de l’ibis, l’entrecote a été divisée en 3 pour le même prix ! la carafe de pinard gratos se transforme en verre payant ,,,
on est en ville !Pas grave, le lawson va prendrre une claque dans la chambre du coach !

7, jeudifinalement on decide de rentrer tous ensemble et on va bourrer toute la journée, bof 20h à nantes :pere corsa qui etait au temoin le matin n’a plus rien au milieu arrivé à nantes vraiment une virée super sympa tous les 4 !merci ma cherie, alice et mon coachounet préféré !!

vivement qu’on reparte !
Beumeuh reclame sans arret maintenant !!

hé coachounet hé coachounet leve donc ton verreuh !!

et surtout ne le renverse pas !

J’aime tes danses et ta musique
E viva España
Tes belles histoires romantiques
E viva España
Sur ton rivage sans pareil
E viva España
Donne-moi un coin de soleil
Espana por favor ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, ,,,,,,,,,,,,,,,,

toutes les photos ici et ici